RSS
 

Le guide de survie à l’usage des expatriés en Norvège – Comment survivre dans un pays aussi froid ?

25 Avr

norway

Hibernez votre féminité (conseil réservé aux femmes, bien entendu) :
Réservez bien au chaud votre démarche « genoux en constant contact », « pieds suivant une ligne imaginaire », « déhanchée sexy et naturelle » apprise en regardant les défilés de mode. A partir du mois d’octobre, mettez-vous en mode hivernal : position GOLF, les pieds écartés, de même largeur que l’épaule, et on patine, on patine. Les chaussures glamour autorisées sont les bottes en caoutchouc.

Epousez une doudoune : Fidèle, protectrice et douce, on passe au moins 6 mois/an dans ses bras, alors pourquoi ne pas l’épouser ? De plus, vous avez l’embarras du choix : les doudounes existent en différents coloris et longueurs, il suffira juste de choisir la vôtre, de préférence avec capuche, ajustable partout (poignets, taille, cou, tête), histoire de ne laisser aucun courant d’air passer. Si possible, portez 2, 3 bonnets sous la capuche, au moins 3 couches de vêtements 100% laine 99% bio, gants en fourrure et écharpe permettant de cacher la moitié du visage (sorte de cagoule en version plus sexy).

Inventez un détecteur de soleil : A partir du mois d’octobre, le soleil part en vacances, alors quand il passe juste 2 minutes pour récupérer ses affaires avant de partir à l’étranger, on en profite à fond. Pour votre survie, inventez/achetez un détecteur de soleil ! Dès que le soleil est là, votre détecteur devrait être capable de vous alerter et vous balancer votre doudoune, vos bottes en caoutchouc. Ainsi, vous pourrez tranquillement vous bronzer dans le jardin, assis sur une montagne de neige.

Osez la chasse à l’homme (conseil réservé aux personnes attirées par les hommes, bien entendu): Ici, l’égalité homme-femme est applicable partout. Les femmes doivent draguer autant que les hommes. Jetez tous vos bouquins américains traitant des rendez-vous galants, appliquez à fond le slogan « H*go B*ss, vos règles du jeu ». Aux rendez-vous galants, même si vous n’insistez pas, on vous laissera payer votre assiette. Si vous voulez quand même que les hommes fassent le premier pas, organisez une fête, offrez-leur du vodka Viking (si si ça existe !) et quand ils commencent à devenir rouge, restez aux alentours. Là, ils commenceront à vous parler pour la première fois.

Enrichissez les pays voisins : Juste pour le fun, allez en Suède pour faire vos courses. Achetez de l’alcool hors taxe dans les aéroports du Danemark / Suède pour sauver votre porte-monnaie. Si vous voulez acheter des vêtements/chaussures, il est moins cher de prendre des tickets aller/retour pour Paris et acheter vos chaussures là-bas. Plus de choix, plus de monde, plus d’ambiance et incroyablement pas cher. Oh le Paddington de Chloé ? So cheap !!! Si si ! Il faut me croire !

Vietnamisez-vous : Les Norvégiens mangent des choses bizarres, alors devenez vietnamien ! Il y a plus de choix (niveau nourriture) dans un petit supermarché vietnamien près de Brugata qu’un énorme supermarché norvégien. Niveau légumes, allez chercher votre bonheur dans les magasins indiens !

Share
 

Tags : , , , , , , , , ,

Réagissez

 

 
  1. Manon Rougé

    4 mai 2016 à 18:55

    Bonjour,

    Je voudrais savoir si un petit livre sur le même thème que cette article ou pas. C’est pour un cadeau !
    Merci d’avance.

    Manon

     
  2. Mehach

    11 mai 2016 à 22:44

    Bonjour Manon, non il n’y a pas de guide de survie en format livre pour la Norvège mais un petit livre de vocabulaire norvégien sera très utile et apprécié je pense. C’est ce qu’on m’avait offert quand je suis partie vivre en Norvège.

     
  3. Joe

    30 octobre 2016 à 18:23

    « The social guidebook to Norway » de Julien Bourrelle est sur le même sujet. Ce canadien décode quelques aspects de la culture norvégienne à travers de savoureuses illustrations ! Vraiment très utile pour comprendre un peu mieux quelques situations courantes comme dans les transports en communs par exemple.